lundi 15 July 2019
Taille du texte

Découvrez l'histoire de la ville à travers les noms de rues et places symboliques. Un travail réalisé en collaboration avec Maurice Romieu.

Camin de la Banèra
Chemin de la Banère

En bearnés, lo nom banèra que designava l’estanca hicada a l’entrada deu baniu qui miava l’aiga d’un arriu dinc a un molin. Ací, qu’ei lo molin deu Vivèr qui’s trobava au pè de la maison episcopau ; qu’apartienè a l’avesque de Lescar
Le nom béarnais banèra désignait la vanne placée à l’entrée du canal (baniu) qui conduisait l’eau d’une rivière à un moulin. Ici, il s’agit du moulin du Bibé (molin du Vivèr), situé au pied de la maison épiscopale ; il appartenait à l’évêque de Lescar.

La Cauçada
Rue de Lacaussade

L’article e lo nom cauçada que’s son aglutinats ; ua cauçada qu’èra ua via empeirada, a còps ua via romana anciana, hèita dab pèiras granas pausadas sus ua jaça de gravèr traupida.
L’article et le nom caussade (cauçada) se sont agglutinés ; une cauçada, c’était une voie empierrée, quelquefois une ancienne voie romaine réalisée avec des blocs de pierre posés sur une couche de gravier tassée.

Lo Carreròt
Avenue Carrérot

Lo nom carreròt qu’ei un diminutiu deu nom carrèra ; que designa ua carrèra estreta e braca ; autes còps, que miava de cap tà la senhoria deu Laur, un territòri situat enter Lescar e Lons.
Le nom carrérot (carreròt) est un diminutif du nom carrère (carrèra) ; il désigne une rue étroite et courte, une ruelle ; celle-ci conduisait jadis vers la seigneurie du Laur, un territoire situé entre Lescar et Lons.

La Horquia
Place de la Hourquie

Ua horquia qu’ei un lòc on son estats plantats arbos, generaument cassos. Dens los borgs ruraus, lo nom que designa sovent la plaça deu heirau ; dinc au miei deu sègle XXau, que s’i tienèn las hèiras de Lescar.
Une hourquie (horquia) est un lieu planté d’arbres, généralement des chênes. Dans les bourgs ruraux, le nom désigne souvent la place du marché au bétail ; jusqu’au milieu du XXe siècle, c’est là que se tenaient les foires de Lescar.

Carrèra de l’Esquireta
Rue de l’Esquirette

Lo nom esquireta qu’ei un diminutiu de esquira : campaneta. Que hè referéncia au portau e a la tor de l’Esquireta, situats au som de la carrèra deu Parvís ; dens aquera tor, que s’i trobava bahida ua campaneta qui soavan quan i avè un dangèr.
Le nom esquirette (esquireta) est un diminutif du nom esquire (esquira) : clochette. Il fait référence à la porte et à la tour de l’Esquirette, situées en haut de la rue du Parvis ; dans cette tour devait se trouver une petite cloche que l’on sonnait en cas de danger.

Camin deus Envarats
Chemin desEmbarrats

Au pè de las muralhas, que s’i trobava sovent un varat, un espaci cavat entà har empach aus assautaires. Lo nom envarat que designa d’ua faiçon larga a l’encòp lo varat e l’espaci situat drin abans : l’avantvarat.
Au pied des fortifi cations, se trouvait souvent un barrat (varat), un fossé creusé pour gêner les assaillants. Le nom embarrat (envarat) désigne plus largement le fossé et l’espace situé juste avant celui-ci : l’avant-fossé.

Camin de Beneharnum
Chemin de Beneharnum

Beneharnum qu’ei lo nom de la vila galloromana qui’s bastí, dens l’arribèra, a comptar deu sègle Ièr, enter la carrèra Maubèc, la carrèra deu Hiar e lo baish deu costalat ; qu’èra la vila màger deus Venarni ; aqueth nom qu’ei vadut Bearn.
Beneharnum est le nom de la ville gallo-romaine qui s’est bâtie, dans la plaine, à partir du Ier siècle, entre la rue Maubec, la rue du Hiaà et le pied du coteau ; c’était la ville principale des Venarni ; ce nom est devenu : Béarn.

Carrèra deu Hiar
Rue du Hiaà

Lo nom hiar que designa un prat qui dalhan tà aver hen. A l’origina, a l’estrem d’aquera carrèra qui miava de cap tà la campanha, que s’i trobavan prats qui èran de las bòrdas situadas dens la carrèra.
Le nom hiaà (hiar) désigne un pré que l’on fauche pour avoir du foin. À l’origine, à l’extrémité de cette rue qui débouchait sur la campagne, se trouvaient des prés appartenant aux fermes situées dans la rue.

La Via grana
Rue Bié grande

Pr’amor d’èsser estat mau comprés, lo nom via qu’ei estat cambiat en vièr : passada. De hèit, que cau compréner : via grana, carrèra grana. Que poderé correspóner a la via romana anciana qui anava de Bordèu entà Saragòssa en passar per D’Acs.
Suite une mauvaise interprétation, le nom bie « voie » a été transformé en bié « allée ». Il faut comprendre : vie grane (via grana), grande voie. Elle pourrait correspondre à l’ancienne voie romaine : Bordeaux - Saragosse, qui passait par Dax.

En un clic

MIL en un clic juillet août 2019

follow fb
follow twitter
follow youtube
follow instagram

app agglo mobile

app store google play

Hôtel de Ville

 

Allée du Bois d’Ariste
CS 70488
64238 Lescar Cedex
Tel. +33 (0)5 59 81 57 00
Fax. +33 (0)5 59 81 57 01

Horaires d’ouverture
Lundi
8h30-12h et 13h30-19h
Mardi au vendredi
8h30-12h et 13h30-17h